Informations sur l''or....

Quelques Informations sur l' OR 
Informations que vous aimeriez peut-être savoir.  

 

 

 

D'abord, un petit retour en arrière. Le carats marquage des bijoux en or est un peu comme le système anglais des poids et mesures par rapport au système métrique. (Sauf qu'en Angleterre, ils épellent "carat".

Aux Etats-Unis, nous utilisons "carat" pour les pierres précieuses.) Karat poids sont basés sur l'idée que l'or pur est de 24 carats.

 Mais l'or pur est trop mou à utiliser pour la plupart des types de bijoux, et bien sûr il est également très précieuse. Donc, l'or est presque toujours mélangé, ou allié, avec d'autres métaux moins précieux, mais plus forte pour lui donner plus de force. Sinon, une bague en or pur serait facilement abîmée, profondément rayé ou plié et meme détruite 

 

Présentation de l'or  en  CARATS. 

L'or ayant une masse molaire supérieure à celle des éléments avec lesquels il est généralement allié (l'argent et le cuivre par exemple), le pourcentage atomique d'or, c'est-à-dire le nombre d'atomes d'or pour cent atomes d'alliage, est inférieur au pourcentage massique d'or. Ainsi, un jonc en or 18 carats de 24 g contient 18 g d'or pur, mais moins de 75 % des atomes constitutifs sont des atomes d'or.

De plus, suivant la nature et la proportion relative des éléments secondaires, différents alliages d'or ayant un même nombre de carats peuvent présenter des pourcentages atomiques d'or différents. Quelques pourcentages massiques :

 

POURCENTAGE D’OR DANS LES CARATS

Carats            24                   22                   20                   18                   16                        14      

% D’OR        99,9                 91,67             83,34             75,01             66,68             58,35

 

 

Carat              12                   10                   8                      6                      4                        2

% D’OR          50,02             41,69             33,34             25,01             16,67             8,33

Il est possible de purifier l'or jusqu'à un degré de pureté appelé « 5-9 », pur à 99,999 %, grâce au procédé Wohlwill. La Monnaie royale canadienne a créé la plus grande pièce d'investissement au monde, une pièce de 100 kg d'une valeur nominale d'un million de dollars canadiens, fabriquée entièrement en or 5-95. En France, la pièce de 100 euros (la Semeuse cinétique de Joaquin Jimenez) est en or 5-9.

En France, le titre au millième remplace le carat depuis 1995

 

 

L’affinage de l’or par électrolyse : son principe

L’affinage de l’or peut se faire de plusieurs manières différentes, notamment par électrolyse. Mais pourquoi est-il utile d’affiner l’or ? Parce que les impuretés présentes ont une influence négative à la fois sur les propriétés physiques, chimiques et mécaniques du métal. De même, il reste toujours quelques impuretés dans un métal produit par la réduction de son oxyde.

Pour plus de précisions, le métal or peut contenir des traces de métaux appartenant à la famille du platine. Ces derniers ne sont pas capables d’être éliminés par le chlore. D’où l’utilité ou la nécessité de procéder à un affinage par l’électrolyse qui permet de les éliminer de façon beaucoup plus efficace et de porter jusqu’à 99,999% le degré de pureté du métal précieux.

Le principe du procédé électrolytique repose sur la réalisation de réactions chimiques par le biais d’une activation électrique.

Les limites de l’affinage de l’or par électrolyse : certes très efficace pour obtenir de l’or d’une très grande pureté, le procédé électrolytique pour l’affinage de l’or reste cependant très coûteux en appareillage et nécessite beaucoup d’énergie.

Affiner l’or par électrolyse : comprendre le fonctionnement

Toutefois, notez que l’opération d’électrolyse se réalise sous certaines conditions : une tension de 0,5 volt jusqu’à 0,7 volt combinée à une densité de courant anodique de 600A/m2. Notez la composition des cellules en céramique. L’opération d’affinage de l’or exploite ce que l’on appelle la dissolution anodique.

L’or brut à décomposer est dissout dans un solvant de type bien spécifique. Ce dernier servira de milieu de transport pour les ions. On obtient la solution d’électrolyte (chlorure d’or – HAuCl4) en dissolvant de l’or dans de l’acide chlorhydrique, combiné à du chlore gazeux 70°C. Le métal or à purifier constitue principalement l’anode consommable. L’or purifié ainsi obtenu est récupéré au niveau de la cathode. Cette dernière est préparée avec de l’or fin.

Petite particularité de l’électrolyse : un tel procédé permet aussi d’effectuer des traitements de surface dans le but d’obtenir des dépôts accolés. Dans ce cas, l’objet à recouvrir fait office de cathode. Cela permet de protéger des métaux notamment contre le phénomène de la corrosion.